mardi 29 novembre 2022
7.1 C
Haguenau
AccueilSportsRomain Gretz - « Amener le judo au sein des villages »

Romain Gretz – « Amener le judo au sein des villages »

Il est motivé et bien entouré. En fondant l’Alliance Judo Basse Alsace, Romain Gretz espérait que la mayonnaise prendrait vite pour redonner du souffle aux clubs de Brumath, Hoerdt et Vendenheim. Pari plus que réussi.

Maxi Flash : Ce mercredi 26, vous avez organisé un entraînement « de masse », en quoi cela consiste ?

On essaye d’en faire un par mois, où on regroupe nos trois clubs. L’idée, c’est de préparer à la compétition, avec des échéances qui arrivent bientôt pour les minimes, cadets et juniors. On fait un groupe avec les 10 qualifiés pour les championnats, pour qu’ils s’entraînent ensemble, qu’il y ait une émulation en termes de niveau. On a dans les 30, 40 benjamins – minimes, et autour de 40 chez les adultes.

Ça se complique avec la situation sanitaire ?

On respecte les consignes : pass vaccinal désormais, le masque jusqu’au pied du tapis, on fait des groupes par poids, et on garde le même partenaire sur la séance. Pour eux, c’est comme à l’école, ils font attention.

Quel bilan tires-tu de 2021 ?

Très satisfaisant ! C’est vrai qu’on a lancé le projet de l’AJBA dans une période compliquée, mais c’était la seule solution pour continuer. On est passé de 334 à 405 membres. On a un objectif à 450 sur cinq ans, donc on s’en rapproche déjà ! Après, d’un point de vue coordination et administratif, ce n’était pas simple, mais finalement ça se gère très bien. On a trouvé pas mal de partenaires, on les en remercie. Et puis les judokas prennent goût à aller d’un dojo à l’autre, on a fait de bons résultats, avec des médailles dans toutes les catégories.

Quels projets pour 2022 ?

On veut déjà maintenir la dynamique. On aimerait aussi se développer sur le périscolaire, se rapprocher des enfants, amener le judo au sein des villages directement, avec des profs qui se déplaceraient avec des tapis-puzzle. Ce serait une offre de pratique plus intéressante. Ensuite on a le Taïso qu’on voudrait lancer. Taïso, en japonais, c’est la préparation du corps. L’idée, c’est de le proposer aux personnes plus âgées, avec des mouvements musculaires plus doux. Et puis en avril, il y aura un championnat d’Europe cadet au Rhénus Sport à Strasbourg, et on devrait accueillir à Hoerdt 600 athlètes et accompagnants. On ne va pas s’ennuyer ! Mais ce qui est bien, c’est qu’au club, et dans l’alliance, il y a une bonne ambiance entre nous, ça aide.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X