Soufflenheim – Des panneaux pour voir, lire et entendre l’alsacien

À Soufflenheim, une vingtaine de panneaux ont été installés sur la devanture de bâtiments publics. Dessus, leur nom en français et en alsacien. Cette démarche a été initiée par Jonathan Wahl, délégué à la communication de la commune et animateur radio sur France Bleu Elsass.

0
1346
Jonathan Wahl et Camille Scheydecker, maire de Soufflenheim. / ©Dr

En mars, la ville de Soufflenheim a reçu un prix, le Friehjohrsschwälmele, remis à Saint-Louis le 18 mars. Il récompense ceux qui s’engagent au quotidien pour la langue et la culture régionales d’Alsace et de Moselle.

C’est le cas de Soufflenheim qui, début mars, a fait installer vingt et un panneaux franco-alsaciens sur les devantures de bâtiments usuels comme la mairie, l’école, le collège et même la halle du marché. Sur ces plaques au format A3, en plus d’une petite image d’illustration, il y aura aussi un QR code à flasher :

En le scannant, ils tombent sur une petite notice, directement sur le site de la ville de Soufflenheim, explique Jonathan Wahl. Ainsi, ils pourront lire un petit texte informatif ou historique qui concerne le bâtiment en question, mais aussi écouter la prononciation du mot en alsacien. Des informations pratiques comme les horaires d’ouverture sont aussi annoncées.

Les notices sont amenées à être tenues à jour et modifiées avec le temps.

De l’Alsacien visible

En initiant cette démarche, Jonathan voulait faire quelque chose pour
l’alsacien : « Le dialecte, c’est mon bébé. Je trouve qu’il nous manquait de l’alsacien visible. Je trouve qu’on ne le lit pas assez dans le quotidien ». Avec ces panneaux, les habitants peuvent lire et même apprendre des mots : « C’est une démarche où nous pouvons voir, lire et écouter cette langue. C’est une manière de donner un nouvel élan au dialecte », conclut Jonathan.