Une journée sur les ondes avec Erwan pour ses 30 ans de radio

Erwan Le Guilloux est né en Bretagne. Il a été élevé en région parisienne, mais l’animateur a beaucoup voyagé pour son travail, de Compiègne à Deauville, en passant par Lille, Nantes et même Bruxelles. Engagé par la radio leader en Alsace, il s’est installé à Strasbourg en 2016, il anime sur Top Music Ici c’est l’Alsace et La Top Family. À l’occasion de ses trois décennies de radio, nous l’avons suivi pendant une journée.

0
595

8H

Erwan arrive toujours tôt à la radio. Son premier réflexe est de préparer l’émission Ici c’est l’Alsace en direct de 10h à 12h : « Pendant deux heures, à l’antenne, j’annonce les meilleures sorties à faire dans la région », explique Erwan. Derrière le micro, son aisance est déconcertante. Sa première expérience en radio remonte à février 1994, alors qu’il devait effectuer un stage en classe de première : « Je me suis retrouvé, presque par hasard, à la radio locale de Compiègne, Fugue FM ». Repéré pour son efficacité, Erwan a été recruté comme standardiste. Ce n’est qu’après son baccalauréat, en 1995, que la radio lui a proposé d’animer le week-end. Le néophyte du micro « fugue » pour Fun Radio pendant un an, avant de rejoindre un groupe de radios à Orléans, propriétaire de Vibration, où il a tout appris et où il est resté dix ans.

©Documents remis

11H

Entre deux tubes en direct à l’antenne, Erwan poursuit son histoire : « Nous voilà en 2007, l’année où j’ai été recruté par Contact FM, basée à Lille, l’une des plus grandes radios régionales de l’époque avec plus de 450 000 auditeurs. Même si j’y animais la matinale, j’ai décidé de compléter mes revenus en travaillant pour Nostalgie Belgique, j’ai animé le 16-20h. Pendant deux ans, j’ai cumulé les deux. C’était dur, mais j’étais jeune, je pouvais tenir le rythme ». Cette période, qu’il considère comme son climax en radio, a pourtant eu raison de lui : « J’ai terminé en burn-out, ça m’a dégoûté de la radio ». Après six mois de chômage, Erwan est tout de même revenu à son premier amour, à la seule chose qu’il sait véritablement faire, selon lui : animer. Recruté par Cocktail FM à Deauville, l’animateur a ensuite été embauché par Hit West à Nantes, avant un nouveau court passage à vide, et son arrivée à Strasbourg.

13H

Après le repas et quelques appels pour caler des rendez-vous, Erwan s’apprête à troquer sa casquette d’animateur pour celle de professeur. Depuis six ans, presque quotidiennement, il donne des cours à l’ISEG, une école de marketing et de communication à Strasbourg :
« J’enseigne la vie des médias, l’art de la communication orale et je fais aussi du coaching pour répondre à des interviews ».

18H

Erwan est de retour à Top Music pour animer la Top Family à partir de 19h, une émission où « trois personnalités alsaciennes connues ou qui méritent de l’être » répondent aux questions d’Erwan : « Cette émission est ma plus belle aventure radio, c’est mon bébé, ma fierté. Je dis toujours qu’avant je faisais de la radio pour briller. Mais aujourd’hui, ça ne m’intéresse plus, je préfère faire briller les autres », conclut l’animateur.