mercredi 24 juillet 2024
AccueilLes actusAutour de ReichshoffenUttenhoffen - Se mettre au vert dans les jardins de la Ferme...

Uttenhoffen – Se mettre au vert dans les jardins de la Ferme bleue

Un jardin, un salon de thé, deux chambres d’hôtes, une salle de restaurant et un lieu d’animations imaginés et rénovés pièce par pièce par deux passionnés : Jean-Louis Cura est paysagiste, Alain Soulier, créateur d’abat-jours, ils habitent la Ferme bleue d’Uttenhoffen.

Dans la rue Principale du petit village du nord de Haguenau, c’est le bleu qui domine. Les deux propriétaires de la Ferme bleue, au numéro 21, ont passé le mot aux voisins !
« Lorsque nous avons commencé à rénover en 1981, nous voulions redonner le bleu de Hanau traditionnel aux murs », décrit Alain Soulier. Si la rénovation des bâtiments du 16e siècle n’est jamais finie, « dès le début, nous avions le souci écologique. La ferme est à la fois une carrière de matériaux et un produit fini », sourit-il. Un grand calme règne dans la cour, mêlé d’une odeur de verdure.

Les propriétaires de la Ferme bleue, sans cesse en action dans leur jardin remarquable. / ©SB

Une magnifique loggia permet d’atteindre la sérénité, pour le café, la lecture, ou « juste pour être bien et éduquer l’œil », car « elle permet d’allonger la perspective avec plusieurs plans jusqu’à la tour ». Justement, des « scrafito » attirent le regard : gravés sur le mur par le peintre Edgar Mahler, « ce sont des motifs symboliques de la famille, ici trois lapins, la lune, le soleil… » Juste en dessous, un bassin a été nouvellement créé :

C’est le jardin des ondes. Il a fallu rouvrir la fosse agricole pour récupérer les eaux de pluie. Aujourd’hui nous sommes autonomes en arrosage, et les laitues d’eau tropicales ainsi que des poissons qui nous débarrassent des moustiques s’occupent de tout.

Jean-Louis Cura

Invitation au voyage

Puis vient le jardin régulier, qui invite à une balade harmonieuse entre buis taillés au cordeau, cyprès en forme d’as de cœur, et œuvres d’art offertes par les artistes de passage. Car Jean-Louis et Alain organisent concerts et conférences du 1er mai aux Journées du patrimoine de septembre, dans un cadre en vert et bleu.

Leur ferme est « un lieu de rencontres », mais aussi une invitation au voyage qui affiche le label Jardin remarquable depuis 2005. Les deux jardiniers dans l’âme n’ont de cesse d’enlever les feuilles mortes tout en se projetant dans l’avenir : l’adaptation au changement climatique est leur prochain défi.

Un trompe-l’œil
d’Edgar Mahler. / ©SB

jardinsdelafermebleue.com, prochaine ouverture pour les brunchs des dimanches de l’Avent.

La salle de restaurant avec les abat-jours créés par Alain Soulier. / ©SB
- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X