jeudi 18 juillet 2024
AccueilÀ la uneAlsace - La consigne a de la bouteille

Alsace – La consigne a de la bouteille

Plus développée chez le voisin allemand depuis toujours, la consigne revient en force en France. Carola, par exemple, n’a jamais arrêté. Aujourd’hui, de nombreux consommateurs privilégient ce moyen de consommation, malgré les pénuries de verre.

La consigne et Carola, c’est une histoire de longue date. Les bouteilles en verre de la marque existent depuis plus de 130 ans : « Ça a toujours été une marque présente et engagée sur le territoire », rappelle Julian Schmitt, directeur marketing de Carola. Avec l’arrivée du plastique dans les années 80, la consigne chez le particulier s’est estompée avec le temps, mais elle revient en force tout doucement. Qui n’a jamais demandé une Carola bleue, une verte ou une rouge au restaurant ?

« En restauration, la consigne est notre cœur d’activité. De manière générale, elle ne représente que 5 à 10 % de nos ventes en grande distribution. Elle reste encore minoritaire, mais les chiffres ont tendance à augmenter », confie le directeur marketing. Aujourd’hui, les bouteilles en verre Carola sont présentes en grande distribution et chez les grossistes, comme MD Boissons, par exemple.

Une consigne freinée dans son élan

D’ailleurs, chez ces grossistes, la consigne se développe tellement que les marques ont du mal à tenir la cadence : « C’est tendance. Nous en vendons beaucoup. Les demandes se multiplient. Nous devons acheter des bouteilles et parfois attendre qu’elles nous reviennent. Il doit y avoir une certaine gestion des retours de vides, pour les nettoyer et les remplir notamment. C’est un rythme à conserver ». De plus, la conjoncture internationale n’arrange pas les choses : « La filière verre dans son ensemble est touchée. De nombreuses verreries se trouvaient en Ukraine. La guerre, couplée à la demande grandissante, a entraîné une grosse tension sur le marché du verre, au point de le paralyser. Les délais pour nos nouveaux stocks ont fortement augmenté. Les retards de livraison se sont multipliés. Carola est une PME, nous pesons forcément moins que les grands groupes, prioritaires ».

À la sortie de l’été, la demande reste très haute. La configuration du marché est toujours très tendue : « Le retour à la normale devrait pointer le bout de son nez en fin d’année, où nous devrions avoir un peu plus de stock », conclut Julian Schmitt.

L’info en plus

Carola, zéro déchets Strasbourg, la brasserie Meteor et les sources de Soultzmatt ont créé Alsace Consigne en 2019. L’idée est de développer la communication autour de la consigne, de montrer son fonctionnement. Aujourd’hui, ils sont une dizaine de membres.

 

- Publicité -
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
- Publicité -

Articles populaires

- Publicité -
X