vendredi 2 décembre 2022
4 C
Haguenau
AccueilSportsFootballFootball - Romain Heck, la touche alsacienne à Las Vegas

Football – Romain Heck, la touche alsacienne à Las Vegas

Né en 2003 à Schiltigheim, Romain Heck a toujours eu le ballon rond dans les veines. Passé par Weyersheim, Haguenau et le Racing, il est parti poursuivre sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique en début d’année. Aujourd’hui, il porte le numéro 99 et garde les cages de l’University of Nevada Las Vegas.

Alors qu’il était inscrit au collège des Missions africaines à Haguenau, Romain a fait la rencontre d’Albert Stoeckel, alors entraîneur des gardiens au Racing Club de Strasbourg (2009-2016) : « J’ai rejoint le club strasbourgeois en U17, commence Romain. J’ai participé au tournoi de Montaigu et j’ai montré de belles choses. On est rentré le mardi du tournoi et le mercredi j’ai signé mon contrat d’aspirant pour trois ans au Racing ».

Lors de sa deuxième année au club, il se souviendra toujours d’une intervention: « Un homme est venu nous parler d’un projet américain. Il faisait le tour des centres de formation. Il me restait encore une saison au Racing, mais j’étais déjà tombé amoureux ». À l’issue de sa dernière année de contrat, le gardien nord alsacien n’a pas été conservé par le RCS : « J’étais abattu, j’étais dans un état critique, j’ai tout remis en question ».

Le projet américain

En 2020, alors que Romain doutait de lui, une agence qui envoie des joueurs aux États-Unis l’a approché : « Ils m’ont présenté un projet qui commençait en janvier 2022 à Dodge City, j’ai accepté et j’ai débarqué là-bas ». Mais très vite, il a eu une grosse surprise : « J’étais en plein milieu du désert et le niveau footballistique était horrible. Je me souviens qu’une fois, lors d’un match amical, le coach m’a placé en attaque et j’ai marqué un triplé ». Encore une fois, Romain s’est remis en question, mais une autre opportunité s’est présentée à lui : « J’ai beaucoup discuté avec le coach de l’UNLV, j’ai signé fin juin avec eux et j’ai posé mes valises à Vegas début août. Ici, les infrastructures sont impressionnantes ».

Le club prend tout en charge (études, équipements sportifs et nourriture). Les déplacements se font en avion et les joueurs sont logés dans des hôtels Hilton. En parallèle de son sport, l’Alsacien continue de suivre des études. « J’aime beaucoup la mentalité ici. C’est une grosse famille, il n’y a pas de jalousie », conclut Romain Heck.

L’UNLV jouera son prochain match le vendredi 14 octobre, contre San Jose State, au Stade Johann Memorial de Las Vegas.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X