Haguenau – Utiliser l’intelligence artificielle, ça s’apprend !

Chaque mois, dans une salle de l’IUT de Haguenau, l’association Paddock Academy organise un atelier appelé AI_LAB, destiné à faire découvrir le potentiel et les limites de l’intelligence artificielle. Je l’ai testé pour vous !

0
836
Midjourney était à l’honneur des ateliers pour aguerris. / ©Paddock Academy

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un point sur la Paddock Academy s’impose. Cette association se veut être « le carrefour de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de la diversité du territoire d’Alsace du Nord ».

Elle se dit consciente « des enjeux écologiques, économiques et sociaux auxquels il faut apporter une réponse concrète et viable ». L’organisation, basée dans les anciennes écuries de Haguenau, rue du Maire André Traband, propose divers événements comme les PIB (Paddock Innovation Box), les TestBox – pour préparer des pitchs -, les Brunch Philo, Linguabox ou encore l’AI_LAB, que j’ai testé pour vous.

L’AI_LAB, découvrir et approfondir

Pour cette troisième édition de l’atelier, une cinquantaine de personnes de tous les horizons possibles étaient présentes. La séance a commencé par un point d’actualité sur l’intelligence artificielle réalisé par Philippe, un des bénévoles, d’une dizaine de minutes, « tout en humour et en créativité ». Ensuite, les participants ont pu s’installer à des tables dédiées.

De mon côté, j’ai choisi un des trois îlots pour débutants, tandis que les plus aguerris pouvaient s’installer dans d’autres groupes pour approfondir leur connaissance de certains logiciels. De plus, les bénévoles disposent de certaines versions premium, ce qui permet de profiter de tous les avantages de ces plateformes. De mon côté, j’ai commencé par le commencement : découvrir l’outil gratuit Chat GPT Open AI. Après l’inscription obligatoire, j’ai réalisé mes premiers tests de base, tout comme mes camarades autour de la table. Ainsi, j’ai pu prévoir un voyage, écrire un discours, trouver des recettes, dénicher des informations sur des faits d’actualité, mais aussi m’aider dans mon travail de rédacteur, en lui demandant de me trouver des synonymes, de synthétiser un texte, d’écrire un mail, mais aussi de trouver un titre à cet article. Pour ce dernier point, j’ai jugé le résultat non concluant ! L’atelier s’est terminé avec un gros débriefing, où chacun a pu évoquer les points négatifs et positifs, tout en mettant en avant ce qu’il ou elle a appris. Pour ma part, j’ai découvert le potentiel de ces outils et je n’hésiterai pas à les utiliser pour m’aider au quotidien. La mission de Paddock Academy est accomplie.