samedi 3 décembre 2022
2 C
Haguenau
AccueilAutomobileSuzuki Vitara Hybrid, passe-partout électrifié

Suzuki Vitara Hybrid, passe-partout électrifié

Troisième Suzuki la plus vendue en France en 2021, le Vitara poursuit sa carrière en adoptant une motorisation électrifiée rechargeable, qui en fait le seul SUV léger, hybride et tout-terrain à moins de 30 000 €.

Pour être dans l’air du temps, le Vitara 2022 accueille désormais sous son capot un nouvel ensemble Dualjet Hybrid qui combine un moteur thermique 4-cylindres 1.5 l atmosphérique de 102 ch à un bloc électrique 24 kW de 33 ch pour fournir une puissance cumulée de 115 ch.

Puissance boostée

Ce bloc électrique développant un couple de 56 Nm est monté directement en sortie de la boîte robotisée à 6 rapports. Il entraîne ainsi directement l’arbre de transmission, mettant toute sa force à disposition dès le démarrage. Il permet ainsi au Vitara de démarrer en zéro émission à faible vitesse, et même de le propulser à allure (très) modérée et stabilisée sur un ou deux kilomètres. Son rôle est surtout de renforcer silencieusement la puissance des accélérations lors desquelles il assiste le bloc thermique et compense la rupture de couple ressentie durant des changements de rapports. Lors des phases de décélération, ce moteur électrique agit en générateur pour recharger la batterie lithium-ion logée à l’arrière de la voiture via un circuit de 140 volts.

©DR

Facile à l’usage

Au volant, le conducteur n’a que deux options de conduite : Standard et Eco. Ce dernier fait en sorte que le mode zéro émission se déclenche automatiquement sans agir sur la gestion de la boîte. Via le sélecteur de la console centrale, le Vitara s’adapte à son environnement et aux conditions de circulation rendant la conduite facile et sécurisée. Selon le mode choisi (Auto et Sport), la voiture roule essentiellement en 2 roues motrices. En cas de perte d’adhérence, le système transfère automatiquement et imperceptiblement le couple moteur d’un essieu à l’autre, enclenchant les quatre roues motrices uniquement lorsque c’est nécessaire. Les deux autres modes, Snow et Lock, verrouillent la transmission en 4×4 avec blocage du différentiel central couplé au système de surveillance électronique de trajectoire. La boîte de vitesses robotisée ajoute à la facilité de conduite, et se fait oublier au quotidien, en ville comme à la campagne.

Grâce à son poids plume de 1 338 kg, le Vitara s’offre quand même de belles accélérations, démontrant l’efficacité de l’adjonction du moteur électrique et un comportement très sain surtout en version AllGrip chaussée de pneus hiver. Lors de notre parcours mixte fait d’autoroute, routes de montagne et de ville, le petit SUV a consommé un peu plus de 7 l/100 km.En ville et en milieu périurbain, le score s’est limité à 5,9 l/100 km

Confortable et bien équipé

Pour le reste, le Vitara offre, entre autres, le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage actif d’urgence, les projecteurs et feux de jour avant à LED, la climatisation automatique, la surveillance des angles morts, la caméra de recul et l’écran tactile. Pour la planche de bord, le dessin et la conception sont un peu surannés malgré un habillage façon aluminium un peu tape-à-l’œil. Il faut compter un minimum de 27 890 € pour profiter de cette nouvelle motorisation et ajouter 2 000 € de plus pour l’associer à la transmission AllGrip. Cela en fait le seul vrai SUV hybride disponible en 4×4 à moins de 30 000 €. Les usagers des régions souvent soumises à de mauvaises conditions météo apprécieront.

©DR
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

Articles populaires

X